top of page
Rechercher

Quelles ont été les Conséquences du Brexit ?

Le Brexit, qui est la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne, a eu

des conséquences plutôt négatives.


Les conséquences positives espérées étaient les suivantes:


1. Souveraineté accrue : Le Royaume-Uni devait regagner le contrôle total de ses

frontières, de sa politique commerciale et de ses lois sans avoir à se conformer aux

réglementations de l'Union Européenne.


2. Possibilités commerciales élargies : Le Brexit devait donner au Royaume-Uni la

liberté de négocier ses propres accords commerciaux avec d'autres pays en dehors

de l'Union Européenne et d'explorer de nouvelles opportunités commerciales.


3. Contrôle de l'immigration : Le Brexit devait permettre au Royaume-Uni de

revoir son système d'immigration et de mettre en place des politiques plus strictes

pour réguler l'arrivée des travailleurs étrangers.


En fait les conséquences réelles ont été largement négatives :


Conséquences en matière économique


1. Incertitude économique : le Brexit a créé une grande incertitude économique, ce

qui a conduit à une diminution des investissements et à des perturbations sur les

marchés financiers (cf. infra). Certaines entreprises ont également délocalisé leurs

opérations hors du Royaume-Uni. De nombreuses entreprises ont adopté une

approche d'attente et d'observation, hésitant à investir au Royaume-Uni en raison

de l'incertitude entourant les futures relations commerciales avec l'Union

Européenne. Certaines entreprises ont même choisi de délocaliser leurs opérations

vers des pays membres de l'Union Européenne, notamment dans l’industrie

financière qui était le fer de lance de l’économie londonienne.


2. Dévaluation de la livre sterling : la livre sterling a connu une chute significative

après le référendum sur le Brexit. Cela a entraîné des coûts plus élevés pour les

importations, ce qui a pesé sur l'inflation et le pouvoir d'achat des consommateurs

britanniques.


3. Perturbations sur les marchés financiers : le Brexit a créé des perturbations sur

les marchés financiers, notamment en raison de l'incertitude quant aux futurs

accords commerciaux et à la stabilité économique du Royaume-Uni. Cela a

entraîné une volatilité accrue et des fluctuations des taux de change.


2. Perturbation des relations commerciales : le Brexit a entraîné une rupture des

liens commerciaux privilégiés avec l'Union Européenne, ce qui a entraîné des

barrières tarifaires et non tarifaires pour les exportateurs britanniques.


3. Perte d'influence politique : En quittant l'Union Européenne, le Royaume-Uni a

perdu sa voix et son pouvoir de décision au sein des institutions européennes et sa

capacité à influencer les politiques européennes. Pour retrouver les mêmes flux

commerciaux avec l’Union Européenne, le Royaume Uni devra en accepter les

règles sans plus avoir d’influence sur leur conception.


Conséquences en matière d'immigration :


1. Révision du système d'immigration : Le Brexit a ouvert la voie à une révision

complète du système d'immigration du Royaume-Uni. Le gouvernement

britannique a exprimé son intention de mettre en place un système basé sur des

critères de compétence et de demande de travailleurs étrangers, ce qui pourrait

limiter l'accès des travailleurs européens au marché du travail britannique.


2. Incertitude pour les ressortissants de l'Union Européenne : le Brexit a créé une

incertitude pour les ressortissants de l'Union Européenne vivant au Royaume-Uni

et pour les citoyens britanniques vivant dans l'Union Européenne. Bien que des

accords aient été conclus pour protéger les droits des citoyens déjà établis, la

situation future reste floue et dépendra des négociations en cours entre le

Royaume-Uni et l'Union Européenne.


3. Impact sur les secteurs dépendants de la main-d'œuvre étrangère : Certains

secteurs, tels que l'agriculture, l'hôtellerie et les soins de santé, dépendaient

fortement de la main-d'œuvre étrangère provenant de l'Union Européenne. Le

Brexit a suscité des inquiétudes quant à la disponibilité et l'accessibilité de cette

main-d'œuvre à l'avenir, ce qui pourrait avoir un impact sur ces industries.

Il est important de noter que certaines conséquences du Brexit sont encore en cours

de développement et pourraient évoluer au fil du temps. Les effets à long terme

restent donc incertains.


Le Brexit n’a donc pas eu pour l’instant l’effet magique escompté par ses partisans,

bien au contraire. Cela a causé un net recentrage de la vison politique des partis

hostiles à l’Union Européenne au sein des pays membres, à la grande satisfaction

des décideurs européens ravis d’avoir fait un exemple.


Dominique Lemoine


Conseiller des Français de l’étranger



131 vues0 commentaire

Коментарі


bottom of page